La politique c’est compliqué, hein !

(One-man show citoyen)

Bas les masques. La politique vu par Marcel, cela fait du bien. Au diable les petites combines et la langue de bois, Marcel est un manutentionnaire bon à tout, bon à rien, un peu flemmard mais surtout joyeux luron. Il nous décrypte la politique avec son regard rempli du bon sens populaire, sa tendresse et ses coups de gueule. Vu de chez lui, à travers ses mots,

ses contradictions, ses oppositions et ses tares, la politique est une gigantesque farce et on peut rire des turpitudes de notre époque. Humour noir, rire jaune, comique de situation, on passe par toutes les couleurs. Quand tu parles de politique si tu dis la vérité, la farce est là. On pourrait en pleurer mais l’idée est plutôt d’en rire. Au passage, il va malmener nos petites manies, nos concessions, nos incohérences face à ce vaste sujet. Il nous révèle quelques détails croustillants sur les coulisses des élections. Et mine de rien nous livre une analyse fine sur la situation. Alors on rit, on s’étonne, on s’émeut. Une parole citoyenne délivrée avec beaucoup de franc-parler, de second degré, d’espoir et d’humanité…

Nous sommes à une époque, où le premier parti de France est l’abstention. Ces abstentionnistes ne sont pas forcément désintéressés de la question politique, il semble qu’une grande part n’y croit plus. Quel regard portent t’ils sur le monde ? Ils ont peu ou pas de représentant. Comment peuvent-ils se saisir de la question politique ? Comment l’éducation populaire peut elle s’adresser à eux ?

​Gentil, bourru, rigolard, on connaît tous un Marcel, c’est notre voisin, notre cousin. Avec une écriture proche du stand up, mixée à un personnage très théâtral, on obtient un mélange singulier. Cela permet à tous les publics de s’identifier au personnage. Il a une liberté de ton total qui permet d’aborder la politique sans langue de bois. Ce qui en sous texte redonne à la politique ces lettres de noblesse.

Le théâtre est le lieu de la confrontation. Ce monologue est un allé/retour entre la vision de Marcel et les discours de nos politiques et leurs actions. Dès lors il devient l’expression de ce que tout un chacun vit ou subit au quotidien. De l’éducation populaire par l’humour. Parce que Marcel, même s’il aborde des sujets sérieux, n’est pas là pour se prendre au sérieux, mais bien en quête de bons mots pour faire rire son auditoire.

Déjà joué à : Bourges, Saintes, Montreuil-Bellay, Parthenay, Limoges,  Léguillac des cercles,  Montauban, Mouret, Bézier,  Aix en Provence, Saillans,  Saint Eulalie, Chambéry, Chevilly la rue, Orléans, Bar le duc, Metz, Verdun, Val de Briey, Saulnes, Charleville Mézières, Saint Dié des Vosges